1ğ10 = 10ğ1

Ça y est la Ğ10 est là, sur la base 1Ğ10 = 10Ğ1 :blush:
Ça compte ou pas ? :wink:
@+ :vulcan_salute: :g1:

1 « J'aime »

Le principe de relativité des valeurs, renseignée (entre autre) au travers la compréhension de la TRM, fondement de la monnaie libre, établi qu’il n’est pas cohérent de parler de « base » 1 Ğ10 ou 1 Ğ2 ou 1 bidule= X Ğ1.

NB: Lorqu’une hypothétique (et souhaitable) Ğ2 de formule DUĞ2(t+1)=DUĞ2(t) +c’²(M’/N’), sera produite alors il sera possible de connaître le prix d’une valeur dans chaque monnaies libres à partir d’une simple règle de 3 à la condition que le marché (offre et demande de cette valeur) soit identique dans le 2 territoires monétaires.

Évidement @Mateo parlant de cohérence, c’est déjà toute une histoire qu’il faut tenter de comprendre avant même d’aborder la TRM :rofl: :rofl:

La TRM étant une théorie économique (viable) qui s’appuie aussi principalement sur la philosophie du logiciel libre englobant l’ensemble de tous les logiciels libres (au pluriel) existants, dont aussi ceux à venir et non-encore existants. CQFD.

Tout comme il est vrai que pour le moment la seule monnaie libre en circulation est bien la Ğ1. Ce qui n’empêche pas la Ğ10 (ou n’importe quelle autre monnaie libre) d’exister aussi en théorie et/ou à l’état de son développement. La TRM n’étant pas exclusivement axée sur le (et/ou réservée au) développement exclusif de la Ğ1 en particulier, mais sur la monnaie libre au sens générale du terme.

Ceci étant et pour le moment, je pense qu’il vaut mieux concentrer nos efforts collectifs sur le développement de la monnaie libre Ğ1 (déjà en circulation) que de se disperser dans la création d’autres monnaies libres (tel que la Ğ10 :joy:).

@+ :vulcan_salute: :g1:

2 « J'aime »

La création d’une seconde monnaie libre n’est pas une dispersion mais un prolongement logique pour ceux éloignés physiquement de la première (de sa toile de confiance ).

Lorsqu’il existera une deuxième monnaie libre en production alors il sera légitime de parler des monnaies libres au pluriel.

Parce qu’aujourd’hui, parler de plusieurs monnaies libres alors qu’il en existe qu’une seule induit une confusion caractérisée avec des monnaies non libres diverses et variées et freine l’éveil sur le discernement entre monnaies non libres et la libre .

La monnaie Libre dans un espace physique limité ? Ce serait bien une nouveauté…

La wotmap de la TdC ne connaît pas de frontières, et l’éloignement physique est relatif…

En parlant d’éveil sur le discernement : ce n’est pas parce que tu en as pas connaissance qu’elle n’existe pas… petit scarabée

Il n’y a que toi pour entretenir volontairement de telles confusions. À ce propos, c’est bien toi qui va tenir un stand pour échanger 1€ contre 10ğ1 lors de l’université d’été ?…

@+ :vulcan_salute: :g1:

oui, la limitation spatiale qui découle de la reconnaissance sociale de proche en proche qu’induit le respect de la licence Duniter Ğ1.

ce n’est pas la carte de la toile de confiance qui connaît des frontières , ceux sont les membres de la Ğ1 qui ont des proches , des connaissances qu’il peuvent assurer garantir pouvoir certifier, limités à leur environnement social (culturel et économique).

L’environnement social de la Ğ1, de sa TdC, est constitué de membres depuis le 8 mars 2017 qui certifient de proche en proche avec comme lien commun leur langue, francophones et un territoire geopraphique avec Bruxelles au nord Rennes à l’Ouest, Toulouse au sud et Lyon à l’Est.
Mécaniquement les membres sont français ,belges, antillais,polynésiens, réunionnais, québecois ainsi que des ex-colonies françaises comme vietnamiens , laotiens, africains du nord et de l’ouest , des immigrés historiques comme des portugais et des roumains, et logiquement des habitants des territoires limitrophes espagnols, suisses, bientôt des italiens , allemands et anglais qui peuvent facilement physiquement développer des liens étroits avec la francophonie.

Concernant les territoires géographiques très éloignés , non francophones, sans histoire commune, sans lien socio-économique et culturels étroit avec l’environnement de la tdc Ğ1, il est logique d’anticiper (de faciliter et d’accompagner) leur production de nouvelles monnaies libres .
Duniter et Dunitrust sont sous licence libres et les formations Rust proposées par Elois sont pertinentes pour mettre un pied à l’etrier d’un générateur de DU, en attendant la reprise des RML , les rencontres techniques internationales historiques de la ML.

En parlant de « l’environnement social de la Ğ1 » de cette manière, tu t’enlises dans une pseudo définition qui est loin d’être neutre, et tu entretiens des confusions (frontières étatiques et frontières géographiques) là où elles n’ont pas lieux d’être dans la crypto-sphère en général. Ou alors tu t’exprimes très mal et cela reste incompréhensible.

J’ai l’impression que tu confonds certaines terminologies comme :

  • « environnement social » avec « environnement économique » de la monnaie libre.
  • « réseau social de la toile de confiance » et « réseau d’affinité de la Licence Ğ1 »

@+ :vulcan_salute: :g1:

l’environnement social économique et culturel est limité par le réseau de connaissance des membres.
C’est simple.

Donc tu admets que les limites sont fixées par la Licence Ğ1 / ğLicence ?

1 « J'aime »

Non , les limites concernent le champs social (géographique) de connaissance des individus.

1 « J'aime »

Comme dans un Système d’Échange Local (SEL) en fait, mais sur un territoire physique un peu plus étendu.

Un Sel amélioré pare que la ML comporte un invariant spatio-temporel.

" J’aimerais que ce soit aussi simple avec aisance ". mdrr Bien vu la référence du film, passage culte :+1:

Tu te compliques bien la vie quand même…
Ğ ( :grin: ) bien plus simple comme formule…

1DUğ10 (t) = 10DUğ1(t-1)

Et voilà… Magie :rofl:

Ça laisse quand même 6 mois d’avance à la Ğ1 sur la Ğ10, quelque soit c ou bien M/N. Ah je m’applaudis :clap: :clap: :clap:

@+ :vulcan_salute: :g1:

1 « J'aime »

Tu y es presque… ne t’applaudis pas trop vite :wink:

Aille du coup grâce à moi il y a un membre au Costa-Rica, c’était pas bien alors!? (certains vont être contents!)